Autonomie

Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et complément de ressources

Assurer un minimum de ressources aux personnes handicapées.

Bénéficiaire : En situation de handicap-Aidant 

à quoi sert cette aide ?

Objectif  : Aider financièrement les adultes handicapés  :  

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est une allocation de solidarité versée mensuellement et destinée à assurer aux personnes handicapées un minimum de ressources.  

Financée par l’État, versée par les Caisses d’Allocations Familiales (CAF) ou les caisses de Mutualité Sociale Agricole, elle est accordée sur décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH). 

Le montant mensuel de l’AAH est de 860 € au 1er  novembre 2018 ; il a été porté à 900 € au 1er novembre 2019.  

Le Complément de ressources peut s’ajouter à l’AAH pour compenser l’absence durable de revenus d’activités des personnes handicapées qui sont dans une situation d’incapacité quasi absolue à travailler. 

Qui peut y prétendre ?

Bénéficiaires :

  • PLes personnes adultes disposant de faibles revenus et présentant un handicap important et disposant de faibles revenus

Comment en bénéficier ?

Conditions d’éligibilité (ou d’octroi) :

Pour bénéficier de ces prestations, les personnes handicapées doivent remplir plusieurs conditions, notamment être atteintes d’un certain taux d’incapacité permanente (gravité du handicap) et disposer de ressources inférieures à certains montants.

Quels critères d’attribution pour l’AAH ?

  • Conditions liées au handicap
    Taux d’incapacité supérieur ou égal à 80% ou compris entre 50-79%, auquel doit s’ajouter une restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi
    Ces conditions sont vérifiées par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées, au sein de la MDPH.
  • Conditions administratives
    Conditions de résidence, de nationalité, de régularité de séjour, d’âge et de ressources.
    Ces conditions sont vérifiées par l’organisme chargées de verser l’allocation (CAF ou MSA).

Quels critères d’attribution pour le complément de ressources ?

  • Présenter un taux d’incapacité supérieur ou égal à 80%
  • Percevoir l’AAH à taux plein
  • Avoir moins de 62 ans
  • Avoir une capacité de travail déterminée par la Commission (CDAPH) comme étant inférieure à 5% du fait du handicap.

Conditions d’attribution/instruction dossier :

Le dossier de demande de compensation doit être déposé auprès de la MDPH.

En cas d’attribution, c’est la CAF (ou à la MSA) qui est chargée de vérifier les conditions administratives permettant le versement de la prestation accordée.

Cet organisme fera connaître directement :

  • Soit le montant de l’allocation qui sera versée
  • Soit le motif pour lequel l’allocation ne peut être versée

Si la personne handicapée bénéficie d’autres revenus, l’allocation peut être versée partiellement ou pas du tout. Si ces revenus sont des revenus d’activité, la CAF ou la MSA effectue un calcul particulier pour en tenir compte.

Télécharger