MAIA

Issue du plan Alzheimer 2008-2012, la Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’Autonomie est soutenue au niveau régional dans le Plan Maladies Neuro-dégénératives de l’ARS Grand Est 2014-2019 et financée par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie avec une délégation à l’Agence Régionale de Santé Grand Est.

Publié le 

Une méthode au bénéfice de l’autonomie

La méthode MAIA, Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’Autonomie, répond au besoin de simplification du système de soins et d’une meilleure lisibilité de l’offre de services disponible pour les personnes âgées (ou porteuses de handicap) de 60 ans et plus.

La MAIA est portée par le Département de la Meuse depuis le 1er Avril 2018 et intégrée dans le fonctionnement de sa Direction de l’Autonomie.

Cette méthode repose sur 3 mécanismes :

  • Les tables de concertation où sont prises les décisions et les propositions d’amélioration des instances représentatives
  • Le guichet intégré qui est une nouvelle organisation entre les acteurs du territoire pour apporter une réponse harmonisée en tout point du département
  • La gestion de cas qui est une réponse aux situations complexes par un accompagnement personnalisé d’un gestionnaire de cas chargé d’un suivi individuel et intensif de la personne concernée

Le saviez-vous

Quelques chiffres-clés
La MAIA compte 1 pilote, 3 Coordinatrices Territoriales Autonomie et 4 gestionnaires de cas. Un gestionnaire de cas suit en moyenne une trentaine de situation sur une année.
La durée moyenne d’un suivi en gestion de cas est de 13 mois.

Contact